Spread the love

Le président du sénat de la république maintient son voyage à Londres, mais à ses frais. Carl Murat Cantave estime important d’aller évaluer le travail du consulat d’Haïti à Londres, à cause de certaines plaintes d’Haïtiens vivant dans la région.

Le sénateur de l’Artibonite déplore qu’on le traite de corrompu. Il pointe du doigt un journaliste de Radio Vision d’être à la base de cette campagne de dénigrement. Carl Murat Cantave dénonce que ce journaliste ait utilisé la largesse du sénat, qui avait couvert son voyage au Brésil pour son film tourné dans ce Pays de l’Amérique du Sud.

Il nie avoir un quelconque intérêt à tirer du voyage, comme le fait croire le journaliste. « Le journaliste fait croire que j’aurai un Per diem de mille dollars (1000) par jour, pourtant ce sera quatre cents dollars (400) », justifie Carl Murat Cantave. Ce dernier se présente comme un rude travailleur, oeuvrant dans son département. «On essaie de me détruire politiquement. Mais, je resterai toujours celui que je suis: un homme honnête », se défend t-il.

En tout cas, rien n’est dit sur le remboursement ou non des frais d’achat pour les deux billets par l’Agence Sans Souci. Le sénateur Cantave, object de plsuieurs scandales en rapport avec des tentatives de dépenses estimées exhorbitantes, continue de faire ce qu’il dit juger normal pour la nation.

Fanel Delva

Source: Radio Vision Nouvelle/Emission Vision matinale

Crédit Photo: Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *