Spread the love
                        Crédit Photo: Google

Pas de discours, encore moins de cérémonie officielle… juste un mémorandum en date du 7 Octobre 2019 suffit pour relancer les activités de l’appareil judiciaire. Le président de la cour de Cassation, René Sylvestre, dit ouvrir l’année judiciaire 2019-2020, conformément à l’article 75 du décret du 22 Août 1995.

Le président de la cour, également président du CSPJ, dit avoir instruit les présidents, doyens et titulaires des cours et tribunaux afin de faire appliquer ce mémorandum dans leur juridiction respective. René Sylvestre leur demande également de veiller au « fonctionnement harmonieux de l’appareil judiciaire et à une saine distribution du service public de la justice ».

Certains voient dans cette décision la faiblesse des autorités étatiques, face aux pressions des membres de l’opposition et de la population. Le secteur démocratique avait annoncé qu’il irait rencontrer Jovenel Moïse devant la cour de cassation, à l’ouverture de l’année judiciaire ce 7 Octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *