Spread the love

 

Des scènes de violence éclatent un peu partout dans le Pays ce 27 Septembre 2019. Des membres de la population continuent de manifester leur colère, face au président Jovenel Moïse.  Des mouvements de protestation organisés en marge de la manifestation de l’opposition prévue ce vendredi. Des médias de la capitale rapportent des scènes de pillage. Le commissariat abritant l’UDMO à cité soleil est saccagé et pillé. Des citoyens emportent tout sur leur passage. Les protestataires, très remontés contre le pouvoir en place, disent vouloir aller jusqu’au bout.

Dans d’autres villes du Pays, des mouvements improvisés sont organisés toujours avec le même objectif : le départ sans condition de Jovenel Moïse. Des barricades de pneus enflammés sont érigés à travers les rues. Dans la capitale, toutes les activités pratiquement paralysées.

Pour l’instant, tout reste très tendu en Haïti. L’appel au dialogue lancé par le  chef de l’État, Jovenel Moïse, est rejeté par l’opposition démocratique. Mais le président, lui, n’entend pas quitter le pouvoir. Jovenel Moïse l’avait réitéré dans son adresse à la nation en début de semaine.

Fanel Delva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *